Le Fondateur

Brillant violoniste, remarquable pédagogue et chef-d’orchestre charismatique, Habib Kayaleh est considéré comme l'un des plus éminents pédagogues de son temps. Sa conception de la technique du violon et ses vues sur l'interprétation musicale sont hautement considérées et adoptées par quelques grandes écoles de violon.

Les compétences de Habib Kayaleh lui ont valu une réputation internationale ainsi que l'admiration et la reconnaissance de grandes personnalités artistiques et politiques telles que Lord Yehudi Menuhin, les concertistes Nathan Milstein, Viktor Pikaïsen, Alberto Lysy et Igor Oïstrakh, le chef d'orchestre et Président Honoraire de la Fédération des Concours Internationaux Pierre Colombo, les éminents pédagogues Shizuko Ischii, Irina Bochkova, Misako Ito, Khalida Akhtiamova, Dorothy Delay, le Directeur Général des Nations Unies à Genève Sergei Ordzhonikidze et l'ancien Président de la Confédération Suisse Pierre Aubert.

Habib Kayaleh est invité par de célèbres institutions de musique à y diriger des cours d'interprétation et à y former les talents de jeunes violonistes virtuoses. Il est ainsi l'invité d'honneur du Conservatoire d'Etat Tchaïkovsky et de l'Académie de Moscou, de l'Académie Franz Liszt de Hongrie, du Conservatoire et l'Ecole de Musique de la Géorgie, de l'Ecole de Musique de Nagoya, Japon, et de l'Académie Latino-Américaine de Violon du Vénézuéla. Ses cours aux Etats-Unis sont hautement ovationnés.

Habib Kayaleh est le Fondateur de la «Kayaleh Violin Academy», un centre international qui accueille des violonistes du monde entier et assure la formation spécialisée du violoniste en vue d’une carrière de concertiste. Figurant parmi les plus prestigieuses écoles du violon dans le monde, l'Académie accepte jusqu'à 16 à 20 élèves par année. Située à Crans près de Genève (Suisse), elle reçoit des violonistes des quatre coins du monde. Etablie en 1989, l'Académie produit des musiciens qui dédient leur vie à la carrière de concertistes, notamment comme solistes. Toutefois, l'Académie forme ses musiciens pour la musique de chambre et elle les oriente, selon les cas, vers la carrière orchestrale.

Institution officielle reconnue d'utilité publique par le ministère de la culture, l'Académie abrite le «Kayaleh Chamber Orchestra», un ensemble multinational formé par les musiciens virtuoses inscrits au cours de concertistes de l'Académie.

Fondateur de l'Académie du Violon, H. Kayaleh a également créé la prestigieuse «The Kayaleh Foundation», une organisation à but non lucratif qui vise à promouvoir les jeunes musiciens très doués et qui assiste l'Académie dans son fonctionnement et dans son évolution. Par ailleurs, il a fondé l'Ecole Supérieure de Musique, une école de musique créée en 1973 qui est un petit conservatoire qui accepte jusqu'à 200 étudiants par année et qui dispense l'enseignement de tous les instruments de musique.

La Fondation du Rotary International décerne à Habib Kayaleh le Paul Harris Fellowship en reconnaissance de son aide généreuse et de son soutien en faveur d’une meilleure compréhension et de bonnes relations entre les peuples du monde. Par ailleurs, il est nommé membre de la prestigieuse Société Historique "Who's Who" pour son accomplissement professionnel, académique et civique.

Yehudi MENUHIN

"I am happy to learn of the existence of the Foundation Habib Kayaleh, a musician for whom I have the greatest admiration and whom I have known over a long period of years. I trust that this will be of value in the understanding and the enjoyment of both violinists and those whom they enchant with their music."